Saint-Gilles mène une guerre contre les taxis clandestins

© ID

Jusqu'au 17 mars, les taxis clandestins ne pourront plus opérer dans le quartier de la Gare du Midi entre 6 et 23 heures, a annoncé le cabinet du bourgmestre de Saint-Gilles, Charles Piqué. L'interdiction fait suite à des faits de violence répétés, dont une fusillade.

La semaine passée, un passager d'un taxi s'était encore pris trois balles dans le quartier de la Gare du Midi. La fusillade était le triste suite d'une série d'incidents entre des bandes rivales de taxis illégaux. La commune a décidé d'agir et interdit la réunion de taxis illégaux.

"Les PV contre les entreprises s'entassent et les faits s'aggravent. Nous avons donc lancé une introduction de deux semaines pendant les heures où les taxis se réunissent", entend-on à la commune. Après deux semaines, l'interdiction sera évaluée. Les taxis illégaux ne peuvent plus s'arrêter ou prendre des passagers. S'ils le font tout de même, les conducteurs peuvent être arrêtés.

La police va contrôler tout le quartier autour de la Gare du Midi. La commune de Saint-Gilles et le zone de police Midi tiendront les autres communes et zones de police au courant au cas où le problème se déplacerait.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees meer over
Lees ook