review

Plouf : buvette de compète

© Saskia Vanderstichele
| Plouf, un lieu qui a de l’allure avec une carte qui vaut le détour.
Onze score

On n'a pas l'habitude d'attendre quelque chose de la cafétaria d'une salle de sport. Ça, c'était avant de découvrir Plouf, une "méga-buvette" qui déborde ­de bonnes idées.

Vous cherchez la terrasse de l'été ? Ne cherchez plus, on l'a trouvée pour vous. C'est Plouf, enseigne située au premier étage de Sportcity à Woluwe-Saint-Pierre. Non seulement, le lieu a de l'allure, avec son bardage boisé et ses tables d'apéro montées sur des bouées, mais en plus il est vaste, une cinquantaine de couverts à vue de nez, et tout-terrain. Tout-terrain ? Avec sa double tente solaire et sa batterie de chaufferettes, il assure le plein air dans pas mal de circonstances météorologiques.

Ce n'est pas tout, l'endroit fait également valoir une grande salle intérieure articulée autour d'un bar carré, décoré d'espaliers et surmonté de sortes de ventilateurs fabriqués à partir d'anciennes raquettes de tennis. Le décor mise à fond sur l'affectation sportive du bâtiment : fresque réalisée à partir de vieilles balles de tennis, plinthes en bois vintage, vieilles quilles de bowling, kayaks pendus au plafond… Pas de doute, le cadre en jette. La bonne nouvelle, c'est que l'assiette vaut aussi le détour.

Bien vu, une carte de bistro avec des toasts dignes de ce nom (à l'instar de celui qui panache maquée bio, radis et pomme verte pour 8,80 euros) et, par exemple, des crevettes nobashi panées (14,80 euros), est disponible toute la journée. Celle-ci est complétée par des plats plus travaillés aux heures de repas. On trouve des pâtes fraîches (derrière lesquelles plane l'ombre du chef Matthieu Léonard, déjà loué dans ces colonnes pour son restaurant Coin-Coin), des salades (César, Caprese… entre 15,80 et 17,80 euros), de la viande rouge (28,80 euros pour une entrecôte) ou encore des boulettes sauce tomate (15,80 euros).

On a testé les pâtes au basilic, parmesan et crème de burrata (13, 80 euros), à la fois onctueuses et généreuses en sauce tomate, elles sont sans fausse note. Le tout respire le fait maison, le souci du détail (les serviettes blanches brodées) et s'accompagne d'une fine sélection (les vins du domaine corse Arena à 48 euros ou ceux de Sébastien David à 5,60 euros le verre ; la longue liste de bières qui s'étend de la Zinnebir à 4,30 euros à l'Orval à 5 euros ; voire les desserts en provenance du glacier Gaston). Bref, de quoi être impressionné.

PLOUF
avenue Salomélaan 2, Sint-Pieters-Woluwe/Woluwe-Saint-Pierre, 02-899.73.75, www.plouf.brussels
7/7, 10.30 > 0.00 (cuisine > 22.15)

Lees meer over
Meer nieuws uit Brussel

Bruxelles dans votre boîte mail?