Soundtrack for the summer: Nathan Daems

© Kjell-Grispeert
| 1670 Nathan-Daems

Dans Black Flower, le saxophoniste bruxellois Nathan Daems allie dub, afrobeat, jazz oriental, funk et éthio-jazz. Dans son projet Echoes of Zoo, il ajoute une touche de Rage Against the Machine, et avec Ragini Trio, il explore les rythmes indiens en compagnie du batteur Lander Gyselinck. Voici son choix musical pour un été chaud bouillant.

Rien d’étonnant à ce que la musique du monde occupe une place de choix dans la sélection de Nathan Daems. Adekalom de Danyèl Waro et Maloya ton tisane de Michou, par exemple, sont originaires de L’Île de la Réunion. Shellela Besaxophone est un morceau de son grand héros, pionnier de l’ethio-jazz, Getatchew Mekurya. « J’écoute de la musique tzigane turque depuis dix ans », dit-il, la preuve avec Hicaz oriental de Burhan Öçal.

1644 Nathan Daems3

Mais les goûts de Daems sont variés. Et il se laisse volontiers transporter par les guitares de King Gizzard & The Lizard Wizard. Pareil pour son héros d’enfance Zack de la Rocha de Rage Against the Machine. Et la musique instrumentale du pionnier de la musique minimaliste Terry Riley. Sans oublier le jazz. Beaucoup de jazz. De The Comet Is Coming et Sons of Kemet, deux groupes du novateur Shabaka Hutchings, à son homologue américain Makaya McCraven, en passant par des icônes telles que Louis Armstrong et Sidney Bechet, conférant un nouveau souffle à Summertime. Youppie !

Nathan Daems se produira entre autres aux Recyclart Holidays (19/7), Gentse Feesten (20/7), à Jazz op het Plein (31/7) et au festival de Dranouter (3/8).

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees meer over
Lees ook

Nieuws uit Brussel in je mailbox?