Un festival au chant du coq

C’est un moment magique que d’assister à l’éclosion de nouveaux talents, pas toujours complètement aboutis, mais habités d’une urgence irrépressible.

Depuis huit éditions, le Cocq’Arts festival est à l’écoute de la jeune création. Au fil de la semaine, se succèdent des propositions en danse, théâtre, spectacles jeune public, marionnettes et musique, sans oublier une séance de speed dating.

Entre le monologue d’un travesti, la musique croustillante de la fanfare Fritüür (photo)et le parcours d’un migrant devenu acteur, le coq a plusieurs plumes à son chapeau.

LE COCQ'ARTS FESTIVAL 3 > 8/6, Petit théâtre Mercelis

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook

Nieuws uit Brussel in je mailbox?