Le gouvernement étudie la question de la privatisation de la SNCB

© Michael Day

Le gouvernement fédéral étudie une éventuelle privatisation de la SNCB. C'est ce qu'a déclaré le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, vendredi sur Radio 1. Dans un entretien avec De Tijd, qui paraît samedi, Van Overtveldt dit que le gouvernement Michel a convenu, dans le cadre de l'accord gouvernemental conclu cet été, d'"envisager d'un œil critique" toute participation publique".

Dans les mois à venir, la privatisation de Belfius sera à l'ordre du jour, et toutes les participations publiques vont être examinées, y compris celles de Proximus, de l'aéroport de Bruxelles et de la SNCB.

"Il est logique que nous étudions aussi le cas de la SNCB. Une somme importante de l'argent des contribuables y est investie et c'est un acteur de plus en plus important dans l'économie", explique Van Overtveldt. "Je suis partisan de l'idée d'observer d'un œil critique les affaires qui fonctionnent depuis longtemps de la même façon".

Le ministre souligne que la privatisation de la SNCB n'est actuellement «pas encore en discussion». "Prenons le temps d'observer. Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs. D'abord, l'analyse, et puis les conclusions. "

 

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees meer over
Lees ook