"Les loyers de la Ville de Bruxelles sont trop élevés"

© Flickr Creative Commons Michaeluyttersp

Les logements que la Ville de Bruxelles met en location via la Régie foncière sont trop chers, voici l'essence de l'interpellation citoyenne au conseil communal de Bruxelles de lundi soir. Mais selon l'échevin compétent Ouriaghli, les prix sont bien plus bas que sur le marché privé. En outre, la Ville de Bruxelles fait beaucoup d'efforts pour aider les Bruxelles avec des revenus moindres à trouver un logement.

Par le biais de la Régie foncière, la Ville de Bruxelles met en location environ 2.800 appartements. Il ne s'agit pas de logements sociaux: les logements de la Régie foncière ciblent surtout les citoyens de la classe moyenne, même si certains logements sont réservés aux gens dont le revenu ne dépasse pas un certain plafond.

847 euros pour un appartement 1 chambre
Mais selon les citoyens qui ont interpellé le conseil des échevins lundi soir, les prix des logements de la Régie foncière ont explosé. "Sur le site web de la Régie foncière, on retrouve le prix locatif moyen, et il est beaucoup trop élevé", selon Amaury Bourdon. "Le prix moyen est de 847 euros pour un appartement 1 chambre, 1.046 euros pour un appartement 2 chambres. Nous craignons que ces prix feront fuir les Bruxellois. Cela stimulera-t-il le marché privé à baisser les prix locatifs?"

L'échevin du Logement Mohamed Ouriaghli (PS) trouve que la critique n'est pas fondée. "Vous trouvez bien sûr des logements chers sur le site de la Régie foncière, car il y a aussi un public pour ça. Mais nous essayons de rendre les logements le plus abordable possible."

Selon Ouriaghli, les loyers des logements de la Ville de Bruxelles se situent à 10 ou 15 % en moins que le marché privé

"Aussi trop peu de logements sociaux"
Bourdon a aussi dit que la liste d'attente pour les logements sociaux est trop longue, car trop peu de nouveaux logements sociaux sont construits. Les gens avec un revenu moins élevé cherchent donc une solution dans les logements de la Régie foncière, mais en pratique ils semblent donc trop chers.

Ouriaghli a répliqué que "aucune commune ne fait autant au niveau des logements sociaux". Bruxelles compte quasiment 18 pourcents de logements sociaux sur son territoire, ce qui est plus que dans la plupart des autres communes bruxelloises.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook