Le fils de la mémoire d'artiste Sonia Gomes

Comme des épaves rejetées par les vagues de la mémoire, les sculptures de Sonia Gomes apparaissent comme des enchevêtrements quasi organiques de textiles, de fils et ficelles, d’objets trouvés et de morceaux de bois.

Si on remonte le fil du temps, elles nous conduisent jusqu’à leur lieu de naissance, Caetanópolis, près de la capitale de l’état de Minas Girais, un important centre de fabrication textile au Brésil, où une grand-mère, guérisseuse, l’a initiée aux travaux d’aiguille. Présentées pour la première fois hors de son pays, ces œuvres qui font la part belle au blanc tissent des liens entre le sacré et le viscéral.

Sonia Gomes : The Silence of Color > 3/8, Mendes Wood DM

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

Nieuws uit Brussel in je mailbox?