review

'The Wine Club': Non au verre solitaire!

© Saskia Vanderstichele
Onze score

À Uccle, The Wine Club se découvre comme une adresse millimétrée pour les amateurs de vin. Attention, endroit hautement addictif.

Bruxelles compte un bar à vins de plus. Et alors ? No big deal: à l’heure où ce type d’adresses se ramassent à la pelle, on a pris l’habitude de ne même plus se retourner. Dans le cas qui nous occupe, ce serait une grave erreur.

The Wine Club n’est en rien une énième variation opportuniste surfant sur un créneau porteur. Ce projet témoigne d’une vraie vision et connaissance des cépages et des terroirs. Qu’est-ce qui permet d’affirmer cela ? Sans hésiter, la carte, un modèle du genre qui n’entre pas dans les catégories habituelles, pas plus qu’elle n’est marquée du sceau d’un importateur en particulier.

Bref, une sélection aussi libre qu’éclairée. Pour le passionné, pouvoir passer d’une perle effervescente alsacienne – un crémant signé Florian Beck-Hartweg (37 euros) – à une bombe rhodanienne - Clos du Caillou 2015 (56 euros) – en passant par un Beaujolais bio – Domaine du Crêt de Bine (29 euros) – tient du pur ravissement. Du coup, il ne faut pas compter venir ici pour se contenter de prendre un verre solitaire.

D’autant plus que l’adresse déroule une liste de grignotages qui incitent à passer la soirée sur place. Terrine de foie gras (14 euros), mini burger (7 euros), assiettes de légumes (8 euros) ou scamorza (15 euros), il y en a pour toutes les envies. Les temps forts? L’excellent poulpe grillé (13 euros) assez génialement relevé par du thym sauvage et une vinaigrette au cabernet mais on retient aussi le picanha de bœuf très justement grillé (15 euros) et servi par une sauce verte à la coriandre. En revanche, on a été moins impressionné par le hummus (6 euros) manquant de consistance.

Enfin, difficile de ne pas évoquer le décor qui achève de transformer l’expérience en un moment vraiment particulier. Confié au bureau d’architectes anversois Pinkeye, le cadre réparti sur deux niveaux se partage entre alcôves boisées et salle plus vaste aux contours chiadés. À cela, il faut ajouter d’élégantes petites tables en marbre, des banquettes confortables et des luminaires imparables… qui incitent à revenir.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.