Dessins sur la géographie du corps

Lauréate du dernier Belgian Art Prize décerné en 2017, l’artiste nigériane basée à Anvers développe une œuvre complexe et poétique qui interroge la relation de l’homme avec notre monde en mutation.

Dans une nouvelle série de dessins, le corps humain est fracturé et disséqué comme le fait un géographe avec le paysage terrestre traçant le schéma d’une transition à venir. Une aiguille monumentale est suspendue à un fil, noué à la main, qui parcourt différentes pièces et niveaux, laissant dans son sillage une menace diffuse et, en même temps, l’espoir d’une guérison collective pour notre planète malade.

Otobong Nkanga: Transition > 20/10, Mendes Wood

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook

Nieuws uit Brussel in je mailbox?