John Van Oers à Rossicontemporary: espaces intérieurs

Johan Van Oers

En bronze, en bois, en plâtre ou en matériaux divers, les petites maquettes de John Van Oers dessinent un monde intérieur, une expérience intime.

Les bâtiments, les espaces sont réduits à l’essentiel, un volume, une surface, une arrête, un angle, un fil de fer. Les douces patines de ces surfaces sont celles de la mémoire, un voyage en Nouvelle Zélande, une visite à la maison des grands-parents ou le passage d’un livre.

D’un arrêt sur émotion naissent ces maquettes délicates et épurées, mais jamais arides ou anonymes. Car elles tendent un miroir à l’âme de celle ou celui qui veut bien s’y mirer. 

> John Van Oers: My Hands Smell Funny > 19/5, Rossicontemporary

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook

Nieuws uit Brussel in je mailbox?