Traces écrites

Les artistes peuvent tout demander au papier. Ils y posent leurs traits, leurs pensées ou leurs découpes.

La preuve par neuf. L’élégante et légère architecture des traits de Rebecca Horn, les paysages intimes dessinés par les interstices de Katharina Hinsberg. Les aristocrates de Bernardí Roig surgissent de loin, défigurés d’épais traits de charbon. Nikolaus Gansterer dessine et organise sa pensée comme s’il reproduisait une lointaine et mouvante voie lactée. Les formes de Christine Ödlund sont découpées comme des totems qui dansent et Giuseppe Stampone retrouve le mot juste pour ses dessins hyperréalistes au bic.

Traces Écrites > 20/7, Marie-Laure Fleisch

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees meer over