Zizi Lazer veut capter le présent de la Jungle de Calais

Dans sa première exposition, la jeune artiste française Zizi Lazer rassemble des travaux aux langages multiples réalisés ces trois dernières années. L’essentiel de sa production s’est nourri de visites régulières à la Jungle de Calais.

Elle a capté le présent de cet improbable territoire de l’attente dans des pièces qui tiennent autant du témoignage social que de la recherche poétique et plastique. Elle y prélève des fragments de vie et d’exil. Elle signe aussi des portraits en suspension dans le temps de jeunes gens venus d’Afrique et du Moyen Orient. Entre le mur de la honte et l'île de tous les espoirs s’étend le terrain d’entraînement à un futur proche.

Zizi Lazer: Futur proche > 27/1, Centrale Lab

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook

Nieuws uit Brussel in je mailbox?