review

'Can you ever forgive me': ne finit pas sur une leçon de morale

Onze score

Melissa McCarthy ne sait pas faire que des grimaces. Avec son interprétation de Lee Israel, elle a même été nominée aux Oscars

Au début des années nonante, une journaliste et biographe est à court d’argent. Elle résout le problème en falsifiant des lettres de grands écrivains. Elles se vendent bien, car Israel y ajoute quelques phrases spirituelles.

Can You Ever Forgive Me ? ne se concentre pas sur le crime. Le film dépeint de manière bienveillante une paria qui combat son manque d’assurance et sa solitude à coups de boisson et de cynisme. On évite l’abattement trop profond, mais on ne finit pas sur une leçon de morale ou un happy end.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

Nieuws uit Brussel in je mailbox?