Golden Eighties remastérisée

Il faut le voir (ou l’entendre) pour le croire. Chantal Akerman, une référence du cinéma européen avant-gardiste et féministe, nous a aussi légué une comédie musicale colorée et sensuelle à la Jacques Demy: Golden Eighties.

La Cinematek en a ressorti une version remastérisée. Dans une galerie commerçante qui ressemble étrangement à celle de la Toison d’Or d’il y a trente ans, l'amour volette comme un papillon insaisissable et frôle une série de personnages incarnés, entre autres, par Delphine Seyrig et Lio. Akerman a signé elle-même les paroles de ces chansons gaies.

GOLDEN EIGHTIES 18/7, 12.15 & 19.20, Cinema Palace

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.