Le Cri de la Jungle par réalisateur Joël Karekezi

Couronné de l'Étalon D'or au festival de Ouagadougou Fespaco – « Le prix que tout réalisateur africain rêve de se voir décerner, » dixit le réalisateur primé Joël Karekezi, La Miséricorde de la Jungle dénonce l'absurdité des guerres du Congo des années nonante à travers la lutte pour la survie dans la jungle de deux soldats de l'armée rwandaise.

Le réalisateur fut personnellement marqué par le génocide rwandais pendant lequel son père fut assassiné. Une douleur qu'il tente d' apaiser par le cinéma. à noter, la performance du Bruxellois Marc Zinga, prix d'interprétation masculine du Fespaco. Un grand moment de cinéma à vivre en avant-première à Bozar.

LA MISÉRICORDE DE LA JUNGLE 6/5, 20.00 Bozar

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook

Nieuws uit Brussel in je mailbox?