review

'Nous finirons ensemble': des retrouvailles qui n’étaient pas nécessaires

Onze score

Guillaume Canet signait un blockbuster français avec Les petits mouchoirs. Ce portrait d’une bande de copains parisiens en vacances au Cap Ferret bénéficiait de la combinaison du sourire et des larmes, d’un paradis en France, d’un casting énergique et d’une bande-son coûteuse.

Nous finirons ensemble reprend les mêmes personnages, âgés de neuf ans de plus, un peu moins affairés mais tout aussi poseurs. Un film redondant, caricatural et souvent fatiguant. Des retrouvailles qui n’étaient pas nécessaires.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

Oproep: Lees of reageer je wel eens op online comments, op nieuwssites of social media? Wil jij bijdragen aan een constructief online debat? Doe dan nu mee met het RHETORiC-onderzoek en ontvang een waardebon. Meer info en inschrijven.

Bruxelles dans votre boîte mail?