review

'Utøya 22. juli': fait froid dans le dos

Onze score

En 2011, le radical d’extrême droite Anders Breivik a tué 69 jeunes sur l’île norvégienne d’Utøya. Après Paul Greengrass, le Norvégien Erik Poppe se lance également dans la reconstitution de cet acte incompréhensible.

Il ne montre pas Breivik. Nous voyons tout à travers les yeux de Kaja, un personnage basé sur divers témoignages. Les événements se déroulent en temps réel. Le nombre de coups de feu est très précis. Le bruit de chaque coup tiré et des jeunes à l’agonie ou paniqués fait froid dans le dos.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook

Nieuws uit Brussel in je mailbox?