Gaye Su Akyol met Istanbul au cœur de la hype

Nouvelle friandise préférée des collectionneurs de vinyles, les disques de rock anatolien et autres classiques de la musique psychédélique turque font aujourd’hui l’objet d’un culte sans précédent.

Tandis que les albums originaux d’Erkin Koray, Selda ou Mogollar s’échangent à prix d’or, une nouvelle génération transcende les codes du passé. Après BaBa Zula, Derya Yildirim ou Altin Gün, c’est à présent la charmante Gaye Su Akyol qui ravive le feu sacré.

Entre surf rock, musique traditionnelle, folklore psychédélique et parfums aromatiques, son répertoire replace, tout en douceur, la ville d’Istanbul au cœur de la hype.

Gaye Su Akyol 19/4, 20.00, Ancienne Belgique

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

Nieuws uit Brussel in je mailbox?