A la vie, á la mort

© Kenneth Cappello

« We’re doing it to death », chantaient Alison Mosshart et Jamie Hince sur Ash & Ice, le dernier album de The Kills à ce jour.

En effet, depuis la séparation des White Stripes et la pause interminable de The Black Keys, le duo de garage rock américano-britannique semble être le seul survivant d’une scène qui, il y a quinze ans, était en totale ébullition. Entre-temps, leur boîte à rythmes bancale a fait place à de vraies batteries et à un bassiste, et leur nouveau single, une List of Demands (Reparations) empruntée à Saul Williams, n’est pas aussi sale et hasardé que leur premier album Keep On Your Mean Side. Mais le duo tue toujours en concert.

THE KILLS 16/6, 20.00, Ancienne Belgique

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

Nieuws uit Brussel in je mailbox?