Le laboratoire psychédelique de Stereolab

De nos jours, les références au krautrock sont monnaie courante dans les transactions du rock alternatif. Mais en 1993, à l’époque où le nom de Stereolab s’est détaché du peloton, le monde ne jurait que par la Britpop.

De retour dans l’actualité à la faveur d’une reformation excitante au possible, le groupe franco-britannique de Tim Gane et Laetitia Sadier réactive les machines de son laboratoire psychédélique : poésie marxiste et chansons yéyé fricotent avec des salves électromagnétiques, des pulsions motorik et une passion pour l’exotica et les mélodies hallucinogènes. Effets garantis.

Stereolab 30/5, 19.30, Botanique

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook

Nieuws uit Brussel in je mailbox?