Le Toots Thielemans d' Afrique du Nord

Mohamed Rouicha était le maître du loutar, un instrument à cordes rattaché à la famille de l’oud (luth), principalement utilisé en Algérie et au Maroc.

Il a commencé à en jouer à quatorze ans après avoir quitté l’école. Il a ensuite accompagné sa musique de chant, créant ainsi un langage musical unique au sein de la musique traditionnelle des Amazigh, un peuple berbère d’Afrique du Nord. Rouicha est décédé en 2012 mais aujourd’hui, la fine fleur du milieu musical marocain amazigh, dont font partie son fils Ahmed Allah Rouicha et le chanteur rifain Mimoun Rafroua, lui rend hommage à Bozar.

HOMMAGE À MOHAMED ROUICHA 8/12, 20.00, Bozar

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

Nieuws uit Brussel in je mailbox?