La Route du Levant: la tentation du vide

© Theatre National
| La Route du Levant de Dominique Ziegler & Jean-Michel Van den Eeyden

Il n’y a pas de réponse simpliste à l’engagement de jeunes européens dans des groupes djihadistes et à l’effroi que suscite leurs actes.

Au-delà de la fascination pour une idéologie mortifère, ces mécanismes de radicalisation sont soutenus par une idéologie construite et réfléchie.

Ce sont ces motivations que Dominique Ziegler met à plat dans un huis clos réglé comme un thriller oppressant.

Dans un commissariat de banlieue, un policier qui ne lâche rien, est confronté à un jeune placé en garde à vue pour faits de terrorisme. S’engage alors un jeu d’échecs où s’affrontent deux visions opposées du monde occidental.

> La Route du Levant, 11 > 24/1, Théâtre National
 

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

Nieuws uit Brussel in je mailbox?

Lees ook