Les temps de la danse au festival legs

© Ian Douglas

La danse, art de l’éphémère, a une histoire et elle laisse des traces, qu’explore le festival LEGS. Les gestes, les mouvements ne viennent pas de nulle part, ils naissent d’un contexte, parfois d’autres trajectoires.

Dans ce dialogue entre passé et présent, on a Robyn Orlin une chorégraphe sud-africaine qui s’intéresse à Louis XIV, Nora Chipaumire, du Zimbabwe, qui jette le corps noir dans l’énergie du punk. Loïc Touzé revient aux Variations Goldberg, Bryan Campbell à la Square Dance et Madeleine Fournier à la bourrée.

Sans oublier les fantômes de figures mythiques du passé tels Vaslav Nijinsky ou Anna Pavlova qui hanteront les plateaux.

Festival Legs 27/3 > 6/4, La Raffinerie

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

Nieuws uit Brussel in je mailbox?