Théâtre Varia adapte le roman Last exit to Brooklyn

Cinq familles rassemblées dans le même immeuble de Brooklyn par un chaud week-end d’été. Ça gueule, ça chante et ça râle. Ça échange des caresses et des coups, des insultes, des rêves.

En adaptant le roman de Selby, paru en 1964, Isabelle Pousseur ne cherche pas la nostalgie des fifties. Elle nous parle de notre vivre-ensemble, d’immigration, de racisme et de ce qui peut se passer avant et après les accès de violence.

Avec un casting généreux de dix acteurs investis dans une cinquantaine de personnages, cette polyphonie théâtrale déborde d’une énergie communicative rythmée d’une bande-son où le Velvet fait écho au hip-hop et au disco.

Last Exit to Brooklyn (Coda) 16 > 27/10, Théâtre Varia

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.