review

'Bidules': des montures à encadrer

© Saskia Vanderstichele
Onze score

Avec sa déco minimale, Opticien Bidules ressemble à un magasin de lunettes branché et rien de plus. C’est par son offre que le magasin surprend véritablement, avec un impressionnant arsenal de magnifiques lunettes vintage.

Les lunettes - la monture coûte entre 80 et 130 euros - ont toutes été choisies par Nicolas Musty et son équipe dans les archives de divers fabricants de lunettes européens. Dans leurs caves se trouvent des milliers de montures qui n’ont jamais trouvé preneur. Musty les rachète, les fait blinquer, les répare et leur donne ainsi une nouvelle vie.

En résultent une plus-value esthétique - en témoignent de superbes montures des années cinquante et soixante - mais aussi un confort d’utilisation. « Suite à une standardisation exagérée sur le marché, beaucoup de gens ne trouvent plus de lunettes qui leur conviennent à la perfection », explique Musty. « De nos jours, les marques de lunettes utilisent des moyennes, alors qu’avant on travaillait davantage sur mesure.

« C’est cet artisanat que nous voulons offrir à nos clients. » Seule une petite sélection orne les murs du magasin de la rue Ravenstein. « Nous demandons à nos clients de choisir leurs cinq montures préférées, sans les essayer », explique Musty. « Nous ne voulons pas que les gens se braquent sur la forme, car elle peut encore être adaptée. »

Ensuite, il plonge dans ses archives à la recherche de modèles similaires.« Ce ne sont pas des lunettes d’occasion, souligne Musty. Elles n’ont jamais été vendues car elles étaient démodées avant d’être commercialisées ou parce qu’elles souffraient de défauts de fabrication minimes que l’on se charge de corriger.» Le travail sur mesure d’antan combiné à l’artisanat d’aujourd’hui ? On dit oui !

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

Nieuws uit Brussel in je mailbox?