Roland Mahauden, ancien directeur du Théâtre de Poche et père de l'Article 27, est décédé

© SDR, Théâtre de Poche

L'ancien directeur et vice-président du Théâtre de Poche, Roland Mahauden, est décédé à l'âge de 76 ans ce vendredi entouré des siens. "C'est toute une époque qui s'éteint", regrette l'institution culturelle bruxelloise. Résolument progressiste, il avait co-fondé l'asbl Article 27 pour faciliter l'accès des plus démunis à la culture.

Roland Mahauden a dirigé le Théâtre de Poche, dans le Bois de la Cambre, pendant 20 ans. "Ses pratiques étaient celles des pirates et des corsaires", il était guidé par "l'intuition, rien que l'intuition" pour dénicher les trésors comme "les Monologues du Vagin" d'Eve Ensler, "Transpotting" d'Irvine Welsh ou encore "le Colonel Oiseau" de Hristo Boytchev.
"Ses équipages étaient parfois composés de gueules cassées auxquelles il offrait son théâtre, ses fêtes et sa maison", se rappelle l'actuel directeur du théâtre, Olivier Blin.
Roland Mahauden laissera le souvenir d'un homme à part dans le milieu des arts de la scène. "Là où les directeurs de théâtre d'aujourd'hui se revendiquent de diplômes en théâtre ou en gestion culturelle, lui s'était fait sur le tas. Tour à tour instructeur, para-commando, iconoclaste, réalisateur, cascadeur, organisateur de ballet et éternel voyageur... Un parcours qui lui donnait une formidable singularité, voire un état poétique, que nous admirions", écrit son équipe.

50 francs belges


Militant pour l'accès de tous à la culture, il a par ailleurs fondé en 1999 avec la comédienne Isabelle Paternotte l'asbl Article 27. Celle-ci permet aux moins nantis d'assister à des spectacles pour 1,25 euro, 50 francs belges à l'époque, soit le prix d'un pain. "La culture est le lien social fondamental qui doit être accessible à tous. Le nier c'est parachever au bulldozer les fossés d'exclusion déjà existants", écrivait-il dans le plaidoyer fondateur de l'asbl.


Pour l'échevine de la Culture à Bruxelles, Karine Lalieux, Roland Mahauden avait "une place singulière" dans le paysage théâtral. "Il a fait rayonner le Théâtre de Poche et lui a donné ses lettres de noblesse. Son engagement et sa passion vont nous manquer", a-t-elle souligné dans un communiqué.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

Nieuws uit Brussel in je mailbox?