A la vie, á la mort

© Kenneth Cappello

« We’re doing it to death », chantaient Alison Mosshart et Jamie Hince sur Ash & Ice, le dernier album de The Kills à ce jour.

En effet, depuis la séparation des White Stripes et la pause interminable de The Black Keys, le duo de garage rock américano-britannique semble être le seul survivant d’une scène qui, il y a quinze ans, était en totale ébullition. Entre-temps, leur boîte à rythmes bancale a fait place à de vraies batteries et à un bassiste, et leur nouveau single, une List of Demands (Reparations) empruntée à Saul Williams, n’est pas aussi sale et hasardé que leur premier album Keep On Your Mean Side. Mais le duo tue toujours en concert.

THE KILLS 16/6, 20.00, Ancienne Belgique

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook

Nieuws en cultuur uit Brussel in je mailbox?