Élodie Moreau au Clignoteur: tous ordinaires

Au fond de nos poches, de nos portefeuilles ou de nos sacs, on garde tous des traces de notre quotidien, vieilles photos, tickets de magasins, morceaux de papier griffonnés.

L’artiste tournaisienne Élodie Moreau a archivé ces témoins pas si muets que ça pour les reproduire fidèlement à l’échelle 1/1, à l’huile sur papier, en gravure ou en dessin. Elle dresse ainsi des portraits mosaïques d’intimités anonymes et fictives.

Cet ordinaire sublimé par une recréation minutieuse acquiert ainsi une densité poétique et émotionnelle qu’on ne lui soupçonnait pas. Une méditation douce sur la vie qui s’en va.

> Élodie Moreau: super ordinaire. 28/4 > 20/5, Le Clignoteur

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.