La Crypte Tonique : L’œil sur rails

(Hicham Amrani: Speed Rabbit)

Les « bouclettes » sous les pieds de Tintin, les onomatopées (« VROAARR »), qui projettent à toute vitesse les voitures de course de Michel Vaillant hors de la page... Comment donne-t-on l’impression du mouvement dans la B.D., un support statique par définition ?
MAGAZINE | La Crypte Tonique n°9 : L’œil sur rails ●●●●
Philippe Capart
104 p., €24,95 (disponible à La Crypte Tonique, galerie Bortier 6, Bruxelles, ma > sa 12 > 18.00), www.lacryptetonique.com

Sur la couverture du neuvième numéro de La Crypte Tonique figure une représentation d’une invention du physicien allemand du XIXe siècle Johann Karl Friedrich Zöllner. Il s’agit d’une illusion d’optique (qui porte d’ailleurs son nom) où des lignes parallèles entrecoupées de petites lignes obliques donnent un étrange effet de mouvement. Dans ce numéro, Philippe Capart, le sympathique propriétaire de la galerie-lieu de rencontre consacrée à la B.D. également baptisée La Crypte Tonique et située au bout de la galerie Bortier, à la rue Saint-Jean, cherche les réponses à cette fascinante problématique : comment les dessinateurs peuvent-ils suggérer le mouvement et la vitesse ? Capart, lui-même dessinateur de B.D. de formation, creuse ici la large thématique d’une publication qu’il a co-signée en 2009, Morris, Franquin, Peyo et le dessin animé. Le résultat offre un aperçu franchement palpitant des coulisses techniques des dessinateurs. La revue présente des pionniers de la B.D. comme Wilhelm Busch et Caran d’Ache, mais aussi des gravures du XVIIIe siècle avec des notations de pas de danse et une photo célèbre de Jacques-Henri Lartigue.
(Hicham Amrani: Speed Rabbit)

Plus de la moitié des pages sont consacrées à The eye & the storm, un essai qui passe au peigne fin la grammaire graphique de la vitesse et du mouvement dans les mangas. Capart présente également une double interview avec le mangaka Katsuhiro Ôtomo (Akira, Steamboy) et notre François Schuiten national. Ce numéro thématique offre un très beau regard de l’intérieur, livré avec beaucoup d’intelligence et d’amour pour le neuvième art, et initie le lecteur à de nombreuses subtilités. C’est aussi une invitation à lire plus lentement et avec plus d’attention.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

 

 

Lees meer over
Meer nieuws uit Brussel
BRUZZ Magazine
deze week
  • Apolline Vranken (Matrimony Days): 'Brussel is een stad door en voor mannen'
  • Metingen CurieuzenAir beginnen deze week
  • Léo Moulin zat negentig jaar geleden in een Italiaanse cel
  • Hier vind je BRUZZ in de stad
  • Archief
deze week
  • De beren gieren: jazztrio vindt rust
  • Now we are: le théâtre Le Rideau déborde sur le quartier
  • Customs & Borders: decoratelier becomes a free zone
  • BRUZZ in the city
  • Archief
Neem een abonnement