Festival Cinemamed: des figues pour Noël

(c)Sous les Figues

Juste avant le début de l’hiver, Bruxelles se réchauffe avec le plus méditerranéen des festivals de cinéma de la capitale : Cinemamed. Deux films forts en vue : Sous les figues d’Erige Sehiri et Le bleu du caftan de Maryam Touzani.

De nombreux Bruxellois ont un lien avec l’un des vingt pays qui se partagent la mer Méditerranée, mais peu de films issus de ces cultures si diverses parviennent jusqu’à nos écrans. Cinemamed remédie à ce déséquilibre. Se laisser surprendre par des films dans une ambiance chaleureuse constitue le charme de ce festival qui met à l’honneur la tolérance, l’échange et l’interculturalisme.

Mais si vous avez envie de qualité, de beauté, de tact et d’exploration féminine de microcosmes relativement inconnus, optez pour Sous les figues ou Le bleu du caftan. Avec ce dernier, la scénariste et réalisatrice marocaine Maryam Touzani confirme tout le bien qu’on a écrit sur elle après Adam. Une fois de plus, elle peut compter sur une performance éblouissante de la Bruxelloise Lubna Azabal. Et une fois encore, son film met en valeur la pure beauté d’un métier artisanal. Dans une ancienne médina, un couturier tombe sous le charme de son disciple alors que sa femme est de plus en plus malade. Aussi sensuel que triste et nuancé.

La tendresse est aussi un mot qui reviendra dans presque toutes les critiques de Sous les figues. La franco-tunisienne Erige Sehiri a eu la brillante idée de filmer des jeunes femmes et des jeunes hommes engagés pour cueillir des figues dans une Tunisie paradisiaque. On rêve et on flirte, avec l’aide des réseaux sociaux. Mais la tradition est ce qu’elle est et la réalité économique aussi.

Lees meer over
Meer nieuws uit Brussel

Bruxelles dans votre boîte mail?