Festival du film documentaire Millenium met l'accent sur le climat

Prêts à regarder la réalité dans les yeux ? Rendez-vous au festival du film Millenium. L'année 2020 met l'accent sur le climat, avec entre autres I Am Greta.

En septembre dernier, une militante écologiste suédoise de seize ans se rendait à New York pour participer au sommet des Nations Unies sur le climat et rappeler à l'ordre les dirigeants de toute la planète. "Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles creuses. (...) Depuis plus de quarante ans, la science est claire comme du cristal. Comment osez-vous regarder ailleurs (…)?", clame Greta Thunberg, le feu lui sortant par les yeux.Un été plus tôt, elle avait pris place devant le Parlement suédois avec une pancarte en carton : "Skolstrejk för klimatet" (Grève de l'école pour le climat).

Six mois plus tard, les rues de Bruxelles étaient prises d'assaut à plusieurs reprises par des jeunes qui brossaient les cours pour faire comprendre que, tout comme Thunberg, ils estimaient que des mesures urgentes devaient être prises pour contenir la catastrophe climatique. Le documentaire soigné I am Greta raconte l'histoire phénoménale de Thunberg dans les détails. Sa sortie en salles est prévue pour le 21 octobre mais il sera projeté en avant-première, suivi d'un débat en présence des militantes climatiques belges Anuna De Wever et Adélaïde Charlier, au Festival Millenium. Ce festival du film documentaire a été créé en 2009 pour maintenir à l'ordre du jour les objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies. Ceux-ci ont depuis été remplacés par les Objectifs de développement durable.

Cette année, le festival a regroupé plusieurs documentaires sur le climat qui révèlent les enjeux pour l'homme et pour la Terre. Le film français Lords of Water s'inquiète du besoin croissant en eau et de l'intérêt grandissant des géants financiers dans les compagnies des eaux. Smog Town étudie pourquoi la ville chinoise de Langfang est l'une des plus polluées au monde.

L'excellente réputation du film Newtopia le propulse en soirée d'ouverture. L'explorateur norvégien Audun Amundsen pensait avoir trouvé une société à son goût dans les forêts tropicales d'Indonésie : les Mentawaï, une tribu qui perpétue le mode de vie de ses ancêtres et vit sans argent, sans électricité et sans autres inventions modernes. Cependant, avec le chaman Aman Paksa, il fait le constat sur une période de quinze ans qu'il n'est pas raisonnable de romancer l'harmonie ni de penser que la modernité peut facilement être stoppée.

L'accent mis sur le climat ne signifie pas qu'il n'y a pas d'autres documentaires sur des questions brûlantes. The Cave, nominé pour un Oscar, dépeint une femme pédiatre en Syrie dans un hôpital souterrain improvisé dans la Ghouta orientale en ruines.

Il y a également une section sur le 60e anniversaire de l'indépendance du Congo et de seize autres pays africains, un focus sur l'Iran, un ensemble de films sur les lanceurs d'alerte et quatre films sur les nouvelles technologies. Le tendre mais profond Jawline suit un garçon du Tennessee qui veut devenir influenceur sur les réseaux sociaux et qui se démène pour faire grimper sa cote de popularité en ligne, poussé par un manager de célébrités numériques chevronné. Nous vivons dans un monde étrange et le Festival Millenium essaie de compenser cela.

MILLENIUM FESTIVAL
16 > 25/10, divers lieux, www.festivalmillenium.org

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

 

 

Lees meer over

Bruxelles dans votre boîte mail?