Reality Bites 7: Laura Krsmanovic raconte l'éternelle quarantaine des sans-abri

© Lydie Nesvadba
| Avec 'Isola', Laura Krsmanovic signe un podcast au croisement d’une balade sonore et d’un documentaire.

À travers son podcast Isola, la réalisatrice Laura Krsmanovic dépeint le confinement des sans-abris à Bruxelles. Épaulée par Le Motel et Veence Hanao, elle libère la parole des laissés-pour-compte et secoue les consciences.

"Le confinement ? En tant que sans-abri ? Ça ne change rien. On ne nous voit quand même pas. Pourtant, je suis juste SDF, pas contagieux !" Arraché sur un trottoir, en plein cœur de la capitale, le témoignage d'Axel apparaît aujourd'hui au casting de 'Confinés dehors'. C'est le premier épisode d'un podcast intitulé Isola. "À l'origine, je n'avais pas la prétention de me lancer là-dedans", révèle la réalisatrice Laura Krsmanovic.

"C'est arrivé par hasard, au lendemain du premier confinement." Ce jour-là, la Bruxelloise participe à une maraude. "Il s'agit d'un parcours à travers la ville. L'idée est d'aller à la rencontre des SDF pour leur parler, mais aussi leur proposer une couverture ou un petit café." En mars dernier, le lockdown a considérablement bouleversé l'organisation des services sociaux. "Les quelque 4.000 personnes qui, chaque nuit, dorment dans les rues de Bruxelles se sont retrouvées encore plus fragilisées qu'autrefois", explique-t-elle.

"La fermeture des fontaines d'eau potable, par exemple, a sérieusement compliqué leur quotidien..." De retour d'une maraude, Laura Krsmanovic cherche alors une façon d'exposer les sentiments de tous ces gens croisés dans les contre-allées de la société. "J'ai eu envie de leur donner la parole, de les aborder sans filet pour qu'ils puissent s'exprimer librement et, surtout, dignement."Podcast immersif et poétique, Isola recueille des ressentis et procure des sensations. "Ici, les sans-abris se confient ouvertement", indique la réalisatrice.

"Lors du montage, j'ai même coupé ma voix afin que l'attention des auditeurs se focalisent sur les pensées des personnes rencontrées." Dans la profusion des podcasts actuellement disponibles sur le marché mondial, cette production locale se distingue également par son habillage sonore, signé Le Motel. Producteur et beatmaker, ce dernier s'imprègne pleinement du sujet proposé pour distiller ses sons au creux de témoignages qui, invariablement, racontent l'époque et ses perversions.

Albert Camus s'invite

Après avoir tendu son micro aux sans-abris, Laura Krsmanovic est retournée dans la rue pour retrouver les protagonistes du podcast. "Je voulais qu'ils soient les premiers à l'écouter. J'ai également filmé leurs réactions. C'était l'occasion de mettre des visages sur les voix. Grâce à la musique et aux images, Isola se situe au croisement d'une balade sonore et d'un documentaire." Au cours du podcast, Albert Camus s'invite sous la tessiture du rappeur Veence Hanao.

"Je lui ai demandé de lire un passage de La Peste", raconte Laura Krsmanovic. "Pendant le confinement, ce roman a de nouveau explosé les chiffres de ventes. Pourquoi ? Parce qu'il évoque le quotidien des gens face à une épidémie. Au cours de l'intrigue, on découvre comment une société réagit lorsqu'on restreint ses droits. Au vu de ce que nous traversons en ce moment, le parallèle me semblait intéressant." Sous-titré "Voyage dans l'invisible", Isola est désormais disponible sur les réseaux sociaux, mais aussi sur toutes les plateformes d'écoute en ligne. Difficile de passer à côté.

LAURA KRSMANOVIC: ISOLA

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

 

 

Lees meer over

Bruxelles dans votre boîte mail?