Le regard en friche

Artiste japonais installé à Bruxelles, Satoru Toma aime arpenter les terrains vagues et autres espaces abandonnés qui se dérobent aux regards.

Loin d’en rendre une image documentaire, le photographe se réapproprie ces lieux que la ville a rejetés pour façonner un univers énigmatique et poétique où les notions d’abandon et de limites prennent tout leur sens. Comme dans sa dernière série, Jardin Navez, où il laissait courir son imagination dans le chaos d’une friche de Schaerbeek, ancien jardin potager jugé insalubre. Un aperçu de ses errances urbaines est à voir au Hangar. L’expo s’accompagne d’un atelier de calligraphie dispensé par l’artiste.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

 

 

Lees meer over
Meer nieuws uit Brussel

Bruxelles dans votre boîte mail?