review

'Girl': cinéma bluffant

Onze score

Lara, 15 ans, a tout pour devenir une ballerine de renom, sauf qu’elle est emprisonnée dans un corps de garçon. En soi, l’obstacle n’est pas insurmontable mais Lara, en adolescente typique, est trop impatiente.

Girl a remporté deux prix à Cannes. Et avec raison, car le premier film du jeune réalisateur belge Lukas Dhont est bluffant. La prestation de l’acteur bruxellois Victor Polster est à couper le souffle, tout comme la maîtrise de Dhont, qui élève une histoire nuancée, mais résolue, au niveau du septième art.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

Oproep: Lees of reageer je wel eens op online comments, op nieuwssites of social media? Wil jij bijdragen aan een constructief online debat? Doe dan nu mee met het RHETORiC-onderzoek en ontvang een waardebon. Meer info en inschrijven.

Bruxelles dans votre boîte mail?