N-VA: "Beaucoup d'artistes bruxellois ont droit à des allocations de chômage"

© diversmorkhoven

3.391 "artistes chômeurs" à Bruxelles reçoivent des allocations contre 2.182 en Wallonie et 2.328 en Flandre, selon des chiffres reccueillis par le député de la N-VA Wouter Raskin. "On peut se demander s'il s'agit donc de vrais artistes.", conclut-il. Il appelle les ministres De Block et Peeters ainsi que le secrétaire d'Etat De Backer à revoir ce "statut d'artiste trop souple".

Un Belge qui souhaite se consacrer professionnellement à une activité artistique peut faire appel au "statut d'artiste" qui offre des avantages fiscaux et sociaux pour l'artiste en question tels que des allocations de chômage.

Et c'est là que se trouve le problème, selon le député N-VA Wouter Raskin. Il conclut d'après des chiffres que le pourcentage d'artistes sans emploi recevant des allocations à Bruxelles est beaucoup plus élevé que dans le reste du pays. Il s'agit de 3.391 artistes contre 2.182 en Wallonie  et 2.328 en Flandre. Ce qui peut paraître étonnant puisque la Flandre compte proportionnellement beaucoup plus de résidents que Bruxelles. "On peut donc se demander si ce sont tous de vrais artistes", dit Raskin.

"En raison de la nature particulière de la profession, un régime distinct pour les artistes est certainement défendable, mais les règles sont trop clémentes aujourd'hui. Si nous ne cernons pas les abus, ce sont les vrais artistes qui seront pénalisés", a déclaré le député N-VA Wouter Raskin.

Victime
Les conditions pour les allocations de chômage sont trop souples d'après Raskin. En tant qu'artiste, il ne faut prouver que quelques prestations artistiques par an. De plus, le même montant d'allocations est maintenu plus longtemps parce que le statut d'artiste n'est pas exempté du caractère dégressif des allocations.

Il appelle les ministres De Block et Peeters ainsi que le secrétaire d'Etat De Backer à évaluer le statut et peut-être faire des ajustements. "Le système actuel laisse trop de place à l'abus. Un nouveau resserrement des règles est nécessaire. Si nous ne le faisons pas, le système risque de s'effondrer à cause de problèmes financiers. Les principales victimes seront les vrais artistes qui ont recours à ce statut de façon justifiée ", dit Raskin.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees meer over