Dufourny: "Il n'y aura pas de place Lumumba. Point à la ligne."

“Il y a 12.000 Français à Ixelles : est-ce qu'on doit donner des noms de Français connus à chaque rue?", rétorque Dufourny.

“Il n'y aura pas de place Lumumba. Point à la ligne", nous dit la bourgmestre d'Ixelles Dominique Dufourny (MR). Cela fait plusieurs années que des groupes d'action demandent de renommer la petite place sans nom derrière l'église Saint-Boniface, en honneur au premier ministre congolais assassinné Patrice Lumumba. "Nous avons déjà mené le débat au conseil communal il y a trois ans. Le bourgmestre et le collège des échevins s'étaient opposés à la place Lumumba. Nous n'allons pas relancer ce débat. Tant que je suis bourgmestre, il n'y aura pas de place Lumumba."

Changement de nom Matongé
L'annonce il y a quelques mois par une association de commerçants de changer le nom de Matongé en "Quartier des Continents" avait suscité l'émoi. Les activistes de la place Lumumba ont l'impression que l'identité africaine de Matongé disparaît peu à peu.

"Mais on n'a jamais eu l'intention de changer le nom du quartier", dit Dufourny. "Ce sont environ les mêmes activistes qui font d'une mouche un éléphant. Matongé restera Matongé et chaque personne qui dit le contraire, ment."

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook