La présence des fantômes chez Mathilde Hatzenberger

La prise de vue photographique reste un des moyens les plus fiables pour accréditer la présence des fantômes. Suivant des sources bien informées, ils peuvent apparaître dans les lieux désaffectés, nés de la poussière, ils retourneront à la poussière.

Dans les images d’Estelle Lagarde, ils accompagnent la vie et peuvent aussi se manifester dans les hôpitaux, les auberges, les cloîtres et les châteaux. Cette photographe autodidacte a construit un univers drôle et étrange soigneusement cadré où des envies de peinture rencontrent des souvenirs de cinéma. Et si ce flou qui nous trouble n’était pas simplement l’impermanence du réel ?

Estelle Lagarde : De traverse 21/2 > 23/3, Mathilde Hatzenberger Gallery

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

Nieuws uit Brussel in je mailbox?