Le graphiste Johnny Bekaert dans seedfactory

Quand Johnny Bekaert appelle la police, il n’y a rien à craindre, c’est par amour des belles lettres.

Graphiste, typographe et illustrateur, il développe la même fantaisie à créer de nouvelles polices de caractères que des affiches pour des foires aux disques, les Gentse Feesten ou le magazine Imagine.

Demandé à l’étranger mais peu connu chez nous, il a sorti de ses cartons une dizaine d’années de travaux, de commande ou personnels. Il y a dans les réservoirs de ses pinceaux quelques gouttes d’un humour espiègle qu’il accommode à une sauce plus brute et sauvage. En tendant bien l’oreille, on entend comme un mélange de pop et d’indie.

Johnny Bekaert > 31/12, Seed Factory

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook

Nieuws uit Brussel in je mailbox?