review

'A land imagined': le mystère est quelque peu tiré par les cheveux

Onze score

Singapour gagne du terrain sur l’océan en important des quantités incroyables de sable et de rochers, pour que des entreprises de construction y réalisent des projets mégalomanes sur le dos d’ouvriers immigrés bon marché.

Le réalisateur Yeo Siew Hua évoque leur situation sans issue. Il ne s’agit pas d’un drame socio-réaliste, mais d’un film noir qui tourne en histoire lynchienne.

Il faudrait voir le film plusieurs fois pour comprendre de quoi il en retourne, et cela ne suffirait peut-être pas non plus à s’assurer qu’il était nécessaire de mêler réalité et cauchemar. Même si le mystère est quelque peu tiré par les cheveux, A Land Imagined mérite de retenir votre attention.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook

Nieuws uit Brussel in je mailbox?