Les 3 incontournables: théâtre

© Isabelle De Beir
| Benoît Verhaert dans 'Carnets du sous-sol'.

Voici les trois meilleurs spectacles de théâtre selon BRUZZ.

Carnets du sous-sol

Vingt années qu’il n’a pas quitté sa cave cet homme qui se dit malade, méchant et qui juge ses semblables avec cruauté et lucidité. En survêt’, la barbe ébouriffée, Benoit Verhaert nous accueille dans son trou à rat pour faire vivre avec intensité le personnage de Dostoïevski.

Égoïste, lâche, il reste seul parce qu’il n’arrive pas à être, même pas un insecte. Livré aux vents contraires des envies contradictoires, il voit apparaître une jeune femme qui ravive des blessures toujours à vif. Des entailles dans le cœur qui lui ont fait préférer une souffrance noble qui coûte cher plutôt qu’un amour de pacotille.

> Dostoïevski / Benoit Verhaert. 09 >20/01, le Boson, Ixelles

Histoire intime d’Elephant man

Fantazio est un personnage atypique, il cache son jeu autant que ses tatouages sous son costume strict. Acteur, musicien, poète, philosophe-performer, il est un peu de tout ça. Ici, il va nous raconter des histoires incroyables derrière son pupitre de conférencier.

Dans ce spectacle, il n’est pas vraiment question de l’Homme Eléphant mais plutôt d’une vertigineuse plongée dans un univers quotidien et onirique, à l’écoute des voix de l’enfance et du cosmos.

Maître de l’inattendu et de l’improvisation, Fantazio glisse sa voix dans celle d’une myriade de personnages avec lesquels il explore le chaos de la logique ou est-ce plutôt la logique du chaos ?

> Fantazio. 16 > 19/01, Theatre 140, Schaerbeek

Histoire intime d'Elephant Man

Compatibilité du caméléon

Quand la vie vous fait passer par la case prison, on en ressort conditionné autant physiquement que psychologiquement. Sans un travail de responsabilisation, inutile d’espérer un retour à une vie active et « normale ».

A partir de ce constat, Julie et Camille, du collectif théâtral, PHOS/PHOR ont créé un spectacle nourri de témoignages des acteurs du milieu carcéral et de l’expérience de l’île prison de Bastøy en Norvège. Sur une île déserte et figée par l’hiver, quatre détenus en fin de peine se confrontent aux défis de l’autonomie et de l’après-prison à travers les héros des tragédies de Sophocle.

> PHOS/PHOR. 16 > 27/1, Théâtre de la Vie, Saint-Josse-ten-Noode

Best of Brussels

Elke week serveren we hier onze favoriete tentoonstellingen, party's, expo's, films, theater- en dansvoorstellingen en concerten.    
Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

Nieuws uit Brussel in je mailbox?

Lees ook