Van Istendael: "Retirer une statue, c'est un peu effacer le passé"

Bekijk ook de afspeellijst: BRUZZ 24 18/08/2017

Après la polémique aux Etats-Unis au sujet des statues de généraux confédérés, le débat est relancé chez nous sur les noms de rue et les monuments en hommage à des personnages controversés. Comme Léopold II et son passé au Congo par exemple. Ou les gens qui ont collaboré pendant la Seconde Guerre mondiale. A Bruxelles, certains ont aussi collaboré autrefois avec l'occupant. Sous la domination française, par exemple, fin XVIIIe, début XIXe. Et on en retrouve encore des traces dans les rues de la ville.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

 

 

Lees ook