Le personnel des maisons de repos exige un salaire plus élevé et un jour de congé en plus

Bekijk ook de afspeellijst: donderdag 25 oktober 2018

Femarbel, la fédération des maisons de repos et de soins privées bruxelloises, refuse d'octroyer de meilleures conditions de travail aux employés, selon les syndicats. Elle ferait marche arrière suite à un accord pourtant conclu avec le gouvernement bruxellois.
 

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees meer over

Nieuws uit Brussel in je mailbox?