Adieux, naissances et retours

Ça bouge dans le petit monde des cafés bruxellois. Alors que le légendaire Greenwich a rouvert à la mi-avril et que Frédéric Nicolay a fait forte impression ces derniers mois avec le lancement du BarBeton et, tout récemment, du Flamingo, deux monuments de l’horeca ont dû fermer boutique. En avril, le fameux Café Kafka a servi sa dernière bière et la semaine dernière, c’est le très populaire Café Monk (photo), sur la place Sainte-Catherine, qui a fermé inopinément. Selon FM Brussel, il y avait des problèmes de gestion et le personnel n’avait pas été payé régulièrement ces derniers mois. Mais il y a quand même une bonne nouvelle : Brusselnieuws.be a signalé que le Café Kafka rouvrira à la fin juin et qu’il reprendra une partie de l’ancien personnel du Café Monk.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

 

 

BRUZZ Magazine
deze week
  • 'De moord op de leraar in Frankrijk had ook hier kunnen gebeuren'
  • Verslag van op de multiconfessionele begraafplaats in Evere
  • Big City: Welke sporen zijn er nog van de Joodse wijk in de Marollen?
  • Hier vind je BRUZZ in de stad
  • Archief
deze week
  • Adieu, cultuur. De cultuursector reageert op de sluiting
  • Entretien: Jakomo, finaliste du dernier Humo's Rock Rally
  • Corona wurgt de clubscene
  • BRUZZ in the city
  • Archief
Neem een abonnement