Le bonheur culinaire livré à domicile

© Saskia Vanderstichele

Le confinement nous aura appris quelque chose : cuisiner deux fois par jour, même si l'on est tout seul, c'est un boulot à temps plein. Heureusement, plusieurs adresses offrent des services de livraison aussi sûrs qu'efficaces. Sans oublier la bulle d'oxygène que cela représente pour les restaurateurs.

Noordzee & Dierendonck

L'union fait la force. On connaît la devise. Deux enseignes parmi les plus qualitatives du downtown bruxellois se sont associées pour proposer des livraisons de viande et de poisson dans les 19 communes (et aussi à Dilbeek, Wemmel, Halle… s'il y a des commandes groupées). Le principe ? On appelle la veille (attention, pour du poisson ET de la viande, il faut appeler les deux adresses en spécifiant bien la double demande) et la livraison arrive le lendemain.
"Il faut impérativement téléphoner, explique Véronique Aelbrecht de Noordzee. Les demandes par courriel ne sont pas gérables. De plus, une conversation est nécessaire pour éviter les malentendus, comme commander une sole… et la recevoir entière plutôt qu'en filets. En discutant, je peux détailler ce qu'il y a comme arrivage du jour et aussi expliquer les plats préparés". Ces deux enseignes sympathiques, qui font le charme de Bruxelles, méritent amplement qu'on les soutienne.
Noordzee : 02-513.11.92 (> 18h) & Dierendonck : 02-669.59.00 (> 14h)


1702 RESTO Dam sum

Dam Sum

Avec des standards d'hygiène et de qualité calqués sur l'hôtellerie asiatique 5 étoiles, le concept de restauration de Damien Toulouse était indirectement préparé à la crise sanitaire actuelle. Depuis le début de l'aventure, l'équipe de production travaille avec gants, charlottes et masques antiprojections. Une routine qui prend un sens différent aujourd'hui.
Côté livraison, c'est Uber Eats et Deliveroo qui se chargent d'assurer un acheminement sans risque – notamment avec la possibilité de laisser des instructions "laisser la commande devant la porte" ou "sonner et laisser la commande dans l'entrée". La carte proposée est vaste, inspirée qu'elle est par les fameuses bouchées à la vapeur chinoises préparées minute. Il est également possible de commander des soupes (wonton, par exemple, à 10 euros), des plats principaux (notamment le très bon porc sauce aigre-douce, 17 euros) ou encore des préparations à base de nouilles et de riz (riz cantonais, 13 euros).
www.damsum.com (uniquement le soir, via Uber Eats, Deliveroo)

.

1702 RESTO Weekbox

Weekbox

Présent entre autres à Wemmel, Uccle et Etterbeek, le traiteur Fonteyne The Kitchen possède aussi une plateforme de livraison de repas. La marche à suivre est celle d'un site sur lequel on passe commande le mercredi avant midi. La commande est alors disponible le vendredi, samedi ou lundi, soit dans un point de vente Fonteyne, soit livrée à domicile via le partenaire Urbike.
Le tout s'avère très facile. On insère d'abord son code postal en ligne (communes à facilités welcome). On choisit ensuite le nombre de personnes et de repas parmi une quinzaine de propositions – celles-ci s'offrent en mode "Do nothing" qui consiste au maximum à réchauffer la nourriture ou en version "Do something" permettant de se réserver une touche finale en 5 minutes chrono (par exemple, la cuisson d'un steak). Au programme, paella végane; dés de dinde aux épices douces et nouilles aux légumes ; hachis parmentier ; pain de viande, ratatouille de légumes et pommes de terre au gros sel… À partir de 8,98 euros le plat.
www.weekbox.be

.

1702 RESTO Tontons

Tontons

Tontons s'est taillé une belle réputation auprès des amateurs bruxellois de bonnes choses. Le tout à travers une formule inédite, soit une carte de pâtes "belges et familiales" travaillées avec des produits de qualité. Cela donne par exemple un "bolo" (13 ou 15 euros) magnifique dans lequel le haché de porc vient en droite ligne de la Hoeve Cuvry à Dworp mais aussi un jambon-comté (15 ou 17 euros) délicieux en ce qu'il est relevé d'une pointe de piment rouge frais.
Sans oublier, les linguine au thon blanc (17 ou 19 euros) servis avec câpres, tomates, ail et persil plat. Disponibles à emporter, ces délices sont désormais livrés à domicile via les services Uber Eats et Deliveroo. Pour faire son choix, il suffit de consulter la carte sur le site du restaurant. Celle-ci a le bon goût de proposer "les vins des Tontons" (entre 22 et 27 euros) et même un dessert goûté et approuvé : le succulent riz au lait vanille et cassonade blonde (6,5 euros).
www.tontons.be (via Uber Eats, Deliveroo)

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

 

 

Lees meer over

Bruxelles dans votre boîte mail?