review

'Duelles': Les actrices excellent dans les duels

Onze score

Force est de constater que le réalisateur Olivier Masset-Depasse ne fait pas dans la répétition. Duelles ne ressemble en rien à Illégal, son film qui était en première mondiale en 2010 à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes.

Cette fois, il ne s’agit pas d’une critique urgente et émotionnelle de la façon dont la Belgique traite les sans-papiers mais d’un mélodrame stylisé qui, scène après scène, se transforme en thriller noir aux allures d’un film de Hitchcock.

Deux des meilleures actrices belges se retrouvent nez à nez. Sa muse, Anne Coesens (Illégal, La Trêve) et Veerle Baetens (The Broken Circle Breakdown) jouent les femmes au foyer aux petits soins pour leur fils, mari et ménage. La Belgique des années soixante dans toute sa splendeur.

Les voisines se soutiennent et s’entraident jusqu’à ce qu’un accident tragique empoisonne leur relation et mène à une guerre psychologique qui dégénère. La bonne surprise, c’est le côté glamour de ce film belge. Les actrices, tirées à quatre épingles, excellent dans les duels mais hélas, la tension qui peine à se maintenir tout au long du film, et le scénario qui manque un peu de mordant, ne leur rendent pas service.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook

Nieuws en cultuur uit Brussel in je mailbox?