Radouan Mriziga: Enfant du rap

© Danny Willems

Formé et éveillé à l’art par le rap, le danseur et chorégraphe contemporain Radouan Mriziga n’oublie pas d’où il vient et célèbre sa passion musicale en compagnie de la génération Z.

"Dans mes travaux précédents, je cherchais à créer des espaces imaginaires. À présent, je pars d’une histoire déjà existante et c’est complètement différent." Après un dialogue transcendant en trois actes (55, 3600 et 7) entre la danse et l’architecture, le résident chez Moussem Cities et au Kaaitheater Radouan Mriziga (formé au Maroc, en Tunisie et au P.A.R.T.S. à Bruxelles) explore de nouvelles contrées du corps et de la connaissance avec une attention particulière pour la musique, le rythme et les mythologies des cultures méprisées par l’institution et ses codes.

Avant de découvrir au printemps 2020 les premiers résultats d’une trilogie prometteuse consacrée au savoir des Amazighs (population originelle de l’Afrique du Nord), sa nouvelle création avec des danseurs entre 13 et 20 ans aura largement de quoi vous faire patienter.

Dans 8.2 - "nommer mes pièces par des chiffres leur confère une forme d’abstraction et entraîne une flexibilité dans la tête du spectateur" - Radouan Mriziga plonge dans les racines de la musique qui l’a toujours fait vibrer et qui fut le point de départ de son parcours de danseur et chorégraphe: le rap. "Même si le rap est aujourd’hui le genre musical le plus important, il a longtemps été considéré comme un sous-genre. La culture rap – à l’instar de la culture amazighe – fut pourtant déterminante dans mon éducation artistique. Voilà pourquoi je voulais lui rendre hommage."

Laboratoire de révolutions musicales et sociales majeures, mode d’expression et d’émancipation, le rap - son histoire et ses maîtres, sa poésie, son rythme et sa gestuelle - est déconstruit puis reconstruit par sept jeunes corps en mouvement. "J’ai tenu à ce que la création ne soit pas une pièce sur le rap mais plutôt un long morceau de rap". Sélectionné au TheaterFestival d’Anvers, 8.2 répandra son flow puissant dans la capitale cet automne.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook

Nieuws uit Brussel in je mailbox?