Promesses d'un nouveau monde à la galerie La Forest

Le regard peut absoudre le banal pour l’amener ailleurs. C’est ce que fait Jérôme Bryon avec ses photos de ces lieux impersonnels de la modernité comme le centre commercial Grand Sud près de Montpellier, où il habite, ou ces maisons de plage aux volets fermés.

En isolant un détail, un pan de tôle ondulée, une arête de parpaing, des volutes de buisson ou un arbre enveloppé dans l’obscurité nocturne, il crée de nouveaux paysages à la limite de l’abstraction.

Loin de la vulgarité bruyante associée à ces espaces de consommation, il nous invite à réinventer le monde.

> Jérôme Bryon: Possibilité de survie en milieu hostile > 26/5, Galerie La Forest Divonne

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

 

 

Lees ook

Bruxelles dans votre boîte mail?