review

'Coureur': le côté obscur du milieu

Onze score

Dans son premier film semi-autobiographique, Kenneth Mercken suit un espoir cycliste sur le point de devenir pro.

Il signe un contrat dans une équipe italienne mais se retrouve confronté à une concurrence glaciale, un doping démesuré, des problèmes de santé et son besoin de se faire valoir. Mercken met à nu le côté obscur du milieu dans un style sobre mais soigné, même si davantage de fiction, une intrigue plus limpide et une meilleure interprétation de la part des acteurs auraient été les bienvenues.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook

Nieuws uit Brussel in je mailbox?