L'enfant terrible de la littérature autrichienne

Avec cette suite incorrecte à Une Maison de poupée d’Ibsen, l’enfant terrible de la littérature autrichienne Elfriede Jelinek aborde tous les clichés qui emballent la vision patriarcale des femmes.

À la fin des années vingt, Nora tente de mener sa vie hors du foyer conjugal dans une société en perte de repères. Peut-elle être sujet ou est-elle condamnée à n’être qu’objet ? Entre jeux de pouvoir, de séduction et d’argent, l’ambition cherche sa boussole. Et dans ce marchandage, qui fixe les règles, l’individu ou le corps social ? Christine Delmotte a rassemblé onze actrices pour jouer les rôles féminins et masculins dans cette arène.

Ce qui arriva quand Nora quitta son mari 8 > 27/2, Théâtre des Martyrs

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

Nieuws uit Brussel in je mailbox?