Anderlecht la Résistante (4): 'L'Ukraine fait ressurgir l'angoisse de la Deuxième Guerre'

Frank Hoornaert
© BRUZZ
24/05/2022
Also in:
nl fr

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, des dizaines d'enfants jufs vivaient cachés à Cureghem, jusque dans la caisse à charbon de l'église. Albert Hepner était l'un d'entre eux. Aujourd'hui, il habite à New York. "Les événements récents en Ukraine ont fait ressurgir la peur d'antant."

A 17 ans, le Juif Bernard Fenerberg sa cachait quant à lui dans la mansarde de l'Eglise Notre-Dame à Cureghem. En 1943, il a aidé une dizaine de fillettes à échapper à la Gestapo.

Proportionnellement parlant, le quartier Cureghem était relativement sûr pour les Juifs. L'emprise de la Gestapo, la redoutée police secrète allemande, y était moins forte que dans d'autres quartiers, apprend-on dans le quatrième épisode de 'Anderlecht la Résistante'.

Iets gezien in de stad? Meld het aan onze redactie